DSC 7962Ce mémorial a été inauguré en janvier 2012 pour rendre hommage aux victimes du tremblement de terre de 2010 et permettre aux habitants qui portent encore dans leur corps et dans leurs âmes les traces du désastre de se rappeler et continuer à vivre dans une dignité et une reconnaissance citoyenne nouvelles. Il s’agit d’un lieu de mémoire au sein du parc pour des milliers de morts, de disparitions, des handicaps innombrables, des maisons et diverses infrastructures détruites dans le pays. En 2014, lors de la commémoration du tremblement de terre, des habitants de Martissant ont planté des ylang ylang sur le pourtour du mémorial. Chaque arbre correspond à des sous-quartiers de Martissant. L’ylang ylang est un arbre dont le parfum se répand au coucher du soleil. En effet, le séisme de 2010 s’est produit peu de temps avant la fin de la journée.

jardin medLe jardin de plantes médicinales est un centre d’apprentissage pour les visiteurs de toute catégorie et un lieu de référence pour ceux qui font la promotion de la guérison par les plantes. Il compte 400 plantes haïtiennes ou étrangères de 150 espèces différentes qui présentent des qualités particulières pour les soins. Le jardin est situé sur l’ancienne propriété de la danseuse, anthropologue et chorégraphe américaine Katherine Dunham. Le jardin a été dessiné et construit par Raul, Winifred et Anik Galvan. L’organisation des plantations a été conçue par Marilise Rouzier, biologiste et spécialiste des plantes médicinales, et Christine Audain-Chenet, paysagiste.

CCKD La bibliothèque du centre culturel Katherine Dunham est un bâtiment original et confortable pour l’étude et la lecture. Se laissant inspirer par cet harmonieux métissage, les architectes Raúl Galvan Yañez et Winifred Jean Galvan de la firme Espace et Structures ont conçu la bibliothèque en cinq modules dont les toitures semblent imiter des mouvements de danse. La bibliothèque accueille des activités de promotion de la lecture, des conférences, des projections, dispose d’un espace réservé aux enfants et d’une salle informatique.

Le programme BibliothequeUn bibliotaptap est une bibliothèque mobile conçue sur le modèle des taptap, un mode de transport public utilisé en Haiti. Il offre des services de lecture et d’animation dans des espaces publics et des écoles. C’est un projet initié en 2012 par l’organisation française Bibliothèque sans frontières (BSF), et trois partenaires haitiens :la Fondation Connaissance et Liberté (FOKAL), la Direction nationale du livre (DNL) et la Bibliothèque nationale d’Haïti (BNH). Ce projet financé dans un premier temps, par l’Union européenne et la Fondation Digicel pour répondre à la demande de lecture publique après le séisme de 2010, a donné lieu à la création de trois bibliotaptap.

PMJEAN 6562Le jardin communautaire est un espace dédié à la sensibilisation des élèves de Martissant à la protection de l’environnement. L’objectif est d’inspirer aux jeunes une sensibilité particulière pour l’environnement, de les reconnecter au patrimoine forestier du pays et les encourager à bien gérer leurs déchets dans leur milieu. Chaque semaine, entre 60 et 80 élèves et 5 professeurs font la visite du jardin avec une équipe du parc. Environ 1 000 élèves de Martissant participent aux activités annuellement. Le jardin communautaire fait partie du volet éducatif du projet Gestion urbaine de proximité.

Située dans l’enceinte de l’Habitation Leclerc, la fresque des droits humains est le résultat d’un long travail d’apprentissage et de formation sur les droits humains avec des jeunes de Martissant. C’est un long mur blanc de 25 mètres de long  et de 1,5 mètre de haut sur lequel il y a des bulles comme de grandes feuilles accrochées les unes aux autres comme une espèce de chainon. Sur chaque bulle, il y a un dessin qui représente un des 30 articles de la déclaration universelle des droits humains de 1948. C’est l’architecte française Françoise Schein, de l’association Inscrire (http://www.inscrire.com/) qui a animé  les ateliers de dessin sur invitation de FOKAL. Les jeunes ont suivi un cours sur les droits humains mis en situation et les valeurs qui les soutiennent avant de dessiner ce que ces droits représentent pour eux. Ils ont peint sur de la céramique qui est ensuite cuite. Ainsi, chaque carreau est indestructible et la fresque est totalement permanente.  

 

 

       Au cœur de l’Habitation Leclerc, l’espace de jeux sera une aire d’amusement en plein air pour les enfants et leurs accompagnateurs ! Avec divers équipements à destination des enfants de tous âges, il se situe dans un environnement dont l’aménagement paysagé invite à la joie et à l’épanouissement de l’imaginaire. Parmi les équipements que les jeunes trouveront sur place, il y a des toboggans, des balançoires, un mur d’escalade, des jeux répartis par catégories d’âge, des jeux d’eau comme l’arroseur arrosé. Ce sera un lieu sécurisé et sympathique pour l’épanouissement des enfants qui viennent visiter le parc ! L’affichage informatif permettra aux accompagnateurs de bien utiliser les équipements et savoir à qui s’adresser pour toute question ou demande d’aide. 

       Le Life tree est un projet commun entre FOKAL et la firme d’architecture américaine Morphosis Architects financé par l’entreprise sud-coréenne Kolon. C’est un kiosque d’eau potable dans une structure architecturale alliant accès à l’eau et à la culture, notamment la musique. La structure est conçue pour accueillir des mini-concerts et des projections de film ainsi que la vente d’eau potable. La gestion de la vente d’eau est assurée par des membres de la communauté de Martissant. L’équipe souhaite accueillir ultérieurement une école de musique

Adresse & contact du parc

 Martissant 23, Port-au-Prince, Haiti
 parcdemartissant@fokal.org
Téléphone: (509)28131695
                   (509)28131695

 

Porteur du projet

Le parc est un projet géré par la Fondation Connaissance et Liberté - FOKAL

LOGO FOKAL

 

 osf logo