jardin medLe jardin de plantes médicinales est un centre d’apprentissage pour les visiteurs de toute catégorie et un lieu de référence pour ceux qui font la promotion de la guérison par les plantes. Il compte 400 plantes haïtiennes ou étrangères de 150 espèces différentes qui présentent des qualités particulières pour les soins. Le jardin est situé sur l’ancienne propriété de la danseuse, anthropologue et chorégraphe américaine Katherine Dunham. Le jardin a été dessiné et construit par Raul, Winifred et Anik Galvan. L’organisation des plantations a été conçue par Marilise Rouzier, biologiste et spécialiste des plantes médicinales, et Christine Audain-Chenet, paysagiste.

Il s’articule autour de deux points d’eau entre lesquels le public est invité à se promener en toute sérénité. L’espace de promenade invite également à la contemplation et l’observation du paysage. Au premier point sont érigées 21 colonnes représentant la place des « 21 nations », clin d’œil à la culture vaudou, âme de cette ancienne propriété de Katherine Dunham et une fontaine qui se trouve au cœur des 21 nations. Le second est le point de rencontre de l’axe du jardin et de l’axe du péristyle, grand bassin où viennent se ressourcer les eaux du chemin aquatique pour reprendre avec vigueur leur remontée incessante vers la place des 21 nations.

Le jardin est divisé en 17 sections, selon la nature des plantes et leur utilisation. On peut citer entre autres :

  • Le jardin familial où se trouvent des plantes potagères : carottes, choux, betteraves ; des légumes (épinards etc.) et des épices (safran, gingembre…)
  • Les arbres fruitiers avec plusieurs variétés : mangue, abricot, goyave, grenade, citron, orange…
  • La section ORL (oto-rhino-laryngologie) avec des plantes comme la grenade, l’hibiscus, l’aloès vera, la « rakèt », l’orange amère (appelée orange sûre en Haïti), la cirouelle.
  • Pour le système digestif : le gingembre, la goyave, l’ « atiyayo », le bois d’orme, le « koulant », la papaye, le « kase sèk »…
  • Et des plantes « mystiques » : « pa janbe », « pwa madyòk », « fèy lougawou », « ave », armoise etc.

Le jardin comprend aussi des arbres de plus en plus rares dans le pays et des plantes exotiques qui ne sont pas cultivées sur le terroir : la pistache des Indes, la grenade, la cirouelle (ou mombin d’Espagne), le roucou, le gaïac, le jujubier (connu sous le nom de pòm malkadi en créole), la noix de cajou, la datte, le litchi, la figue de France...

 

Adresse & contact du parc

 Martissant 23, Port-au-Prince, Haiti
 parcdemartissant@fokal.org
Téléphone: (509)28131695
                   (509)28131695

 

Porteur du projet

Le parc est un projet géré par la Fondation Connaissance et Liberté - FOKAL

LOGO FOKAL

 

 osf logo